Choisir ses chaussures de marche nordique

On fait à peu près 6000 pas lorsque l'on fait 1 heure de marche nordique. Chaque pas supporte alors entre 1 fois et 1 fois et demie le poids du corps. Cela représente donc entre 12 et 34 tonnes que les chaussures doivent supporter !!! Il est donc très important de bien choisir ses chaussures de marche nordique. Votre chaussure de marche nordique peut être basse ou haute. Dans tous les cas, elle sera légère, résistante et aérée. Pour éviter les blessures, le bout de la chaussure est fréquemment rembourré. C'est pour cette raison que les chaussures de marche nordique taillent un peu petit. N'hésitez pas à prendre une demi-taille voir une taille supplémentaire à votre taillant habituel ! Votre chaussure doit aussi vous apporter légèreté et souplesse afin de vous aider à dérouler votre pied correctement et à enchaîner vos pas rapidement. Une bonne accroche vous permettra de pratiquer sur différents sols (durs ou gras). Enfin, sa robustesse vous protègera des obstacles naturels et des bâtons. Voici plus en détail, les différents critères à prendre en compte lors de votre choix :

Les caractéristiques d'une bonne chaussure Haut de page

La sculpture de la semelle

La semelle est équipée de crampons favorisants l'accroche et l'adhérence de vos chaussures. 

- Sur route, chemin ou dans les parcs, nous conseillons de vous équiper de chaussures à crampons peu marqués afin de favoriser un déroulé de pied souple.
- A contrario, si vous marchez sur tout autre type de terrains, nous vous conseillons une paire de chaussures dont les crampons seront bien sculptés car l'accroche est très importante.

Le talon

Le talon est la partie postérieure de la chaussure sur laquelle repose le talon du pied. Cette partie de la chaussure est importante car elle est utilisée à chaque pas que vous faites. Il faut savoir que plus vous marchez vite, plus l'angle d'attaque augmentera. Un bon talon vous laissera une sensation de marche agréable et équilibrée.

La courbure de la semelle sur l'avant pied

En posant votre chaussure à plat, fixer la partie de la semelle sur l'avant du pied. Cette partie est essentielle car elle permet une plus ou moins bonne propulsion lorsque vous marchez. La courbure à ce niveau de votre chaussure sera aussi déterminante pour le placement de vos orteils. Plus votre semelle sera plate, plus vos orteils toucheront le dessus de la tige.

La souplesse Haut de page

La chaussure idéale pour la performance est une chaussure souple. Une chaussure rigide vous empêchera d'utiliser toute la capacité de propulsion de votre pied. Unechaussure souple suivra plus facilement la forme de votre pied et permettra un bon déroulé.

La stabilité Haut de page

Dès lors que vous sortez des routes bitumées, les chemins peuvent devenir plus sinueux. Pour prévenir les blessures telles que les entorses et les douleurs articulaires, munissez vous des chaussures adéquates. 
- Afin de vous assurer une meilleure stabilité, Décathlon vous conseille de vous équiper d'une paire de chaussures à la semelle large (pour une meilleure stabilité). Ces chaussures doivent bien maintenir votre pied.
- La tige (à savoir la partie qui couvre le dessus du pied) doit elle aussi bien maintenir votre pied. De plus, pour une meilleure stabilité, il est important que votrechaussure épouse parfaitement la forme de votre pied.

L'amorti Haut de page

L'amorti défini à quel point les forces seront absorbées par la chaussure. Plus la chaussure amortie, moins les chocs seront perceptibles, ce qui protège le squelette des chocs entre le talon et le sol. Cependant une chaussure amortissant de trop peut nuire à la performance en limitant le dynamisme de l'appui.

La pointure à choisir Haut de page

Pendant et après l'effort, votre pied aura logiquement tendance à gonfler. Pour être certain d'acheter une chaussure qui vous convienne, nous vous conseillons de faire vos essayages en fin de journée ou après l'effort. 

De plus, essayez vos chaussures avec les chaussettes que vous portez lors de votre pratique de la Marche Nordique.

Le confort thermique Haut de page

Il n'y a rien de plus désagréable qu'une chaussure dans laquelle on transpire. Le confort thermique est donc à prendre en compte : 

- Certains composants permettront à votre chaussure de mieux respirer en évacuant la chaleur et en laissant entrer l'air frais au sein de vos chaussures
- Si votre chaussure est trop petite par endroits, il est possible que la pression crée une sensation de chaleur. Un marcheur bien chaussé n'aura pas ce problème. 
- La chaleur s'évacuera plus rapidement de votre chaussure si la tige (partie supérieure de la chaussure) est plus basse.

L'imperméabilité Haut de page

Si vous comptez sortir par tous les temps, attachez de l'importance à l'imperméabilité de votre paire de chaussures.

Découvrir notre gamme de chaussures de marche nordique Haut de page