Decathlon | TEAM DECATHLON
magazine team decathlon

TEAM DECATHLON
Le meilleur du sport dans un magazine

Depuis sa création, Quechua se développe d’années en années grâce à ses équipes de passionnés. L’amour pour la montagne est une motivation qui nous fait avancer chaque jour et que nous voulons transmettre à travers nos produits. Nos valeurs: sincérité, vitalité, responsabilité et générosité.

Quand la montagne
Nous inspire

C’est au pied du Mont Blanc que le tout nouveau centre de conception des marques Quechua, Wed’ze (sports de glisse sur neige) et Simond (alpinisme et escalade) a ouvert ses portes en 2014. Véritable lieu de rencontre entre nos équipes et les pratiquants de sports outdoor du monde entier, il est le point central du développement de produits innovants en lien avec les besoins de nos clients-utilisateurs.

Depuis sa création, Quechua se développe d’années en années grâce à ses équipes de passionnés. L’amour pour la montagne est une motivation qui nous fait avancer chaque jour et que nous voulons transmettre à travers nos produits.

Chez Quechua, nous nous focalisons sur la satisfaction des utilisateurs de nos produits. Comment ? Tout simplement en développant des produits sur base de besoins concrets.

Certains petits détails peuvent gâcher le plaisir que nos utilisateurs éprouvent en pratiquant le sport de montagne. C’est la raison pour laquelle il était si important pour nous en 2005, d’ouvrir le premier Quechua Base Camp au pied du Mont Blanc en France. C’était le seul et unique moyen pour nous de pouvoir être directement et constamment en contact avec nos utilisateurs.

Durant sa conception et son développement, un produit Quechua passe par trois phases de test. Au tout début, nous testons longuement chaque prototype dans nos laboratoires. Entre-temps, ils sont également testés sur le terrain par des randonneurs professionnels et par nos propres designers sportifs.

Pour évaluer nos produits, observer chacune de leurs caractéristiques, et percevoir ainsi le moindre éventuel élément à retravailler, nous n’hésitons pas également à partir marcher en Corse sur le GR20, sur l’Île de la Réunion, et bien évidemment aussi chez nous dans les environs du Mont Blanc. C’est la meilleure façon pour nous d’obtenir rapidement un feedback complet sur le confort et l’usage de nos chaussures.

Autour du Mountain Store, nous avons aménagé un espace présentant les différents éléments et « obstacles » que l’on peut rencontrer en milieu montagneux (revêtements changeants, éléments naturels comme les rochers, passages où la seule possibilité est de grimper, …). Cet espace permet aux clients de tester nos chaussures sous toutes leurs facettes (accroche, stabilité, maintien, …) et nous permet également d’observer leur réaction par rapport au produit.

Le test effectué par nos clients est l’ultime critère sur lequel nous nous basons pour décider si oui ou non nous lancerons un produit.

Jonathan Maffe | ingénieur produit


"Le soir, après notre randonnée, nous nous installons autour d’une table et nous partageons nos avis sur les différents produits que nous venons de tester. J’emporte toujours avec moi ma machine à coudre pour adapter les sacs à dos en fonction des remarques énoncées. De cette manière, dès que l’on se remet en route, je peux directement tester les modifications que je viens d’apporter au produit.”

“Mon bureau, c’est dans la montagne qu’il se trouve. C’est là que je fais des rencontres, que j’observe les gens et que je comprends leurs besoins en voyant comment ils utilisent leur matériel. C’est là que je puise mon inspiration et que je pense de manière créative pour développer le nouveau produit de demain."

Découvrir toute notre gamme >

Quel type de randonnée
avez-vous envie de pratiquer?
en plein jour!

je découvre >

s’équiper pour
une randonnée en raquettes

Une randonnée en raquettes ne s’improvise pas. Vincent, chef de produit chez Quechua, vous conseille dans votre choix d’équipement.

Choisir la bonne paire de raquettes


Il existe différentes formes et tailles de raquettes, afin de les adapter au mieux aux divers gabarits de randonneurs. La portance d’une raquette, c’est-à-dire sa capacité à rester en surface de la neige, est en effet fonction du poids du marcheur (plus le poids de son sac à dos).

Quels vêtements ?


La randonnée en raquettes est une activité où l’on peut vite avoir chaud.Prévoyez donc plusieurs couches afin de pouvoir moduler l’apport de chaleur durantl’effort : retirer un vêtement quand il fait chaud, en remettre un lorsqu’il fait plus froid.

Bien serrer les sangles des raquettes


Sur les raquettes, les boucles des sangles latérales restent à l’extérieur afin d’éviter tout frottement qui pourrait desserrer les sangles. Un bon serrage est donc essentiel pour qu’il n’y ait aucun jeu et que l’on puisse utiliser ses raquettes correctement.

Utiliser des bâtons peut être utile, surtout en cas de reliefs. Ils vous permettront de gérer montées, descentes, dévers et passages d’obstacles.

La cale de montée


En montée, lorsque la pente est significative et que la neige est plutôt dure et tient bien sous les raquettes, il est intéressant d’utiliser les cales de montées. Elles permettent de compenser artificiellement la pente jusqu’à environ 10 degrés. Vous aurez presque l’impression de marcher sur du plat.

Quand la pente devient plus forte, chargez votre poids sur l’avant des raquettes, quitte à rester sur la pointe des pieds. Pour cela, à chaque pas, donnez comme un coup de pied dans la neige, non pas à l’horizontal, mais avec une raquette pointant vers le bas.

En cas de faible descente, vous pouvez évoluer librement en courbes ou en zig-zag. En revanche, si elle est marquée, il est important de descendre face à la pente. Raquettes parallèles, jamais en « chasse-neige » ou en « escalier ». Chargez l’arrière des raquettes, faites-les glisser sur la neige, et placez vos bâtons légèrement devant vous, prêts à être plantés si besoin.

Découvrir toute notre gamme >

CONCEPTION
ÉCOLOGIQUE

Sur une année, pour la polaire Forclaz 50 femme, ce sont :

  • 10 millions de bouteilles
    plastiques (1litre) recyclées
  • 621 tonnes de déchets en moins
    pour la planète
  • 43% d’eau économisée*
  • 58% d’énergie économisée*
  • 54% d’émission de CO2 en moins pour la planète*

*Par rapport aux anciens modèles en fil
non recyclé

Retrouvez l'énergie.

Pendant l’effort, les objectifs nutritionnels sont de compenser les pertes hydriques et énergétiques. Les barres répondent aux besoins énergétiques, elles sont à compléter avec un apport hydrique. Le choix de la barre va dépendre de l’objectif et de l’activité. Si l’objectif est de combler une fatigue subite, préférez les pâtes de fruits ou encore les nougats. Si votre objectif est de garder des réserves énergétiques stables en vue d’un effort long, optez pour les barres céréalières type barres de céréales ou ultra bar.

je découvre >