Casques

Casques de snowboard

Skip categories Skip categories
Skip filters
Filtres
Filtrer par prix
4.5/5 Sur la base de 4747 Évaluations recueillies en ligne et dans les magasins

Les casques de snowboard : Une protection de la tête indispensable pour les amateurs de sports d’hiver


Le port d’un casque sur la tête a longtemps été inhabituel sur les pistes. Pourtant, chez les skieurs et les snowboarders, les casques de snowboard et de ski sont désormais considérés comme incontournables durant l’hiver et la saison des sports d’hiver. En effet, que vous réalisiez des figures et des sauts dans un snowpark, du ski sur les pistes ou du freeride en hors-piste, la sécurité s’avère primordiale.


Le port du casque : Plus de sécurité sur les pistes, dans la poudreuse ou dans le fun park


Les casques de ski et de snowboard protègent la tête contre les éventuelles blessures dues aux chutes. Ils se révèlent donc indispensables, surtout pour les descentes rapides à grande vitesse et les sauts dans le fun park. Après tout, environ 85 % de tous les traumatismes crâniens survenant dans les sports alpins pourraient être évités grâce au port d’un casque de ski adapté.

Ce n’est pas sans raison que le port du casque est désormais obligatoire en compétition professionnelle. Un casque de snowboard est conçu d’une manière similaire à celle d’un casque de moto afin de résister sans problème à des collisions brutales ou à un choc violent contre d’éventuels obstacles.

Cependant, les casques de snowboard modernes ne se montrent pas seulement efficaces en termes de sécurité. Effectivement, de nombreux modèles sont dorénavant proposés dans des designs et des couleurs tendances. Cela en fait alors un véritable accessoire pour les amateurs de sports d’hiver d’un point de vue esthétique.


Guide d’achat : Comment trouver le casque de snowboard qui vous convient le mieux ?


Pour trouver le meilleur casque de ski ou de snowboard, vous devez absolument tenir compte des aspects suivants :

  • Certificats de sécurité (marquage CE) ;
  • La taille ;
  • Options de ventilation ;
  • La façon, dont il est fabriqué ;
  • Compatibilité avec les masques de ski.

Rechercher les étiquettes de sécurité pertinentes


Avant la commercialisation des casques de snowboard ou de ski en Europe, ils doivent d’abord répondre à diverses exigences en matière de sécurité et de protection. La directive européenne EN 1077 définit ainsi ces critères.

Les casques se divisent en deux catégories différentes (classes de protection) :

  • Classe de protection A : Les casques dits « intégraux » se caractérisent par le fait qu’ils enveloppent la totalité de la tête. Ils se caractérisent par leur ajustement particulièrement serré et offrent la meilleure protection possible au niveau de la tête ainsi que des tempes et des oreilles. Voilà pourquoi ils se portent de préférence par des coureurs expérimentés qui se trouvent souvent sur les pistes à des vitesses plus élevées.
  • Classe de protection B : Il s’agit de casques à demi-coque qui ne couvrent pas toute la tête, mais seulement la partie supérieure de cette dernière. De nombreux modèles se dotent également de coussinets d’oreille amovibles. Les casques à demi-coque séduisent par leur poids réduit, leur confort de port ainsi que leur flexibilité et leur mobilité maximales. Ils conviennent idéalement aux débutants en snowboard. En raison de la plus grande liberté de mouvement offerte, de nombreux snowboardeurs préfèrent généralement utiliser un casque à demi-coque.

Un bon casque de snowboard doit en tout cas s’accompagner du certificat CE correspondant. Il s’agit d’un marquage supplémentaire par lequel le fabricant garantit que le produit vendu répond effectivement aux exigences de la norme 1077. Le tableau suivant donne d’ailleurs un aperçu des différents critères d’essai au sein des diverses classes de protection :

CritèresClasse AClasse B
CouvertureZone complète de la tête, y compris les oreilles.Zone supérieure de la tête uniquement.
Absorption des chocsAmortissement suffisant pour une chute simulée d’une hauteur de 3 mAmortissement suffisant pour une chute simulée d’une hauteur de 1,5 m.
PénétrationEn cas d’impact d’une hauteur de 75 cm sur un objet pointu, celui-ci ne doit pas pénétrer dans la coquille.En cas d’impact d’une hauteur de 37,5 cm sur un objet pointu, celui-ci ne doit pas pénétrer dans la coque.

Taille et ajustement


Notez bien que le casque de ski ou de snowboard doit être parfaitement ajusté pour assurer la protection de votre tête de manière optimale en cas de chute. Pour cette raison, il ne doit ni trop serrer ni être trop lâche. Sinon, le casque peut glisser pendant que vous dévalez les pistes. Ainsi, lorsque vous achetez un casque, assurez-vous qu’il est bien ajusté.

Les casques de sécurité de haute qualité sont souvent équipés d’un rembourrage intérieur réglable et amovible. Sachez également que les casques de snowboard pour homme et pour femme diffèrent en termes de forme et de taille.


Assurez-vous d’avoir une bonne ventilation


Si vous bénéficiez d’un casque bien chaud en hiver, vous risquez de transpirer relativement facilement par des températures plus douces. Une ventilation suffisante se révèle donc essentielle pour une sensation de confort permanent, surtout pendant les mois doux du printemps.


Hardshell VS InMold


Les casques de snowboard de la première heure (casques hardshell) se composent d’une sorte de coque dure en plastique ainsi que d’une doublure supplémentaire. Les deux composants sont d’abord fabriqués indépendamment l’un de l’autre, puis collés ensemble. Toutefois, de nombreux fabricants ont de plus en plus recours au procédé InMold, moins coûteux, dans lequel la coque extérieure du casque est soudée à une mousse dure spéciale.

Les deux types de casques présentent bien évidemment des avantages et des inconvénients :

HardshellInMold
MatériauCoque intérieure en mousse EPS et Coque extérieure en carbone ou en ABS.Coque intérieure en polystyrène etCoque extérieure en polycarbonate.
ProductionProduction séparée de l’enveloppe extérieure et intérieure (collage ultérieur).Moulage par injection : liaison complète de la coque extérieure et de la coque intérieure (casque « d’un seul moule »).
PropriétésDistribution uniforme de l’énergie d’impact.Déformation du casque au point d’impact.
Avantages• Installation éventuelle d’un système de ventilation ou d’une grille de protection entre les coquilles ;
• Meilleure circulation de l’air ;
• Bon amortissement.
• Bon rapport qualité-prix ;
• Très robuste ;
• Poids léger.
Inconvénients• Comparativement cher ;
• Poids plus élevé ;
• Mauvaise ventillation

Des modèles hybrides innovants combinent les avantages des deux procédés de fabrication. Ici, seule la partie supérieure du casque est fabriquée à partir d’une coque dure classique, tandis que la technologie InMold s’utilise pour fabriquer la coque intérieure.


Casque et masque de snowboard: Un duo imbattable


Un équipement parfait, composé d’une planche de snowboard, de fixations et de chaussures, est d’une importance capitale pour les snowboardeurs expérimentés et amateurs. Cela, pour s’amuser au maximum sur les pistes, dans le halfpipe ou dans la poudreuse. De même, le casque de snowboard et le masque doivent être parfaitement adaptés et compatibles l’ un avec l’autre. Pour protéger efficacement votre visage du vent, du froid et du soleil, vous devez :

  • Veiller à ce que le jour entre le casque et le masque ne soit pas trop important ;
  • Choisir un casque qui dispose d’un support supplémentaire/de clips spéciaux auxquels la sangle du masque de snowboard peut s’attacher ;
  • Idéalement, acheter un casque et un masque du même fabricant/de la même marque.

Les casques à visière intégrée constituent une alternative particulièrement pratique. Chez DECATHLON, vous trouverez un large choix, aussi bien de casques à visière que de casques de snowboard classiques ainsi que des masques de snowboard.


FAQS


Casques de ski et de snowboard avec ou sans visière : Lequel choisir ?


Les casques de snowboard avec visière vous protègent non seulement des blessures causées par une chute, mais aussi des intempéries. Et ce, sans que vous ayez à acheter un masque. Cependant, la meilleure protection possible contre le vent, les précipitations et le soleil est toujours assurée par un masque de snowboard bien ajusté, adapté au casque et aux conditions météorologiques.


Casque de ski VS Casque de snowboard : Quelle est la différence ?


En général, les différences entre les casques de ski et de snowboard sont comparativement faibles bien que les snowboarders préfèrent souvent les modèles à demi-coque. En effet, ils leur offrent une plus grande liberté de mouvement, ce qui s’avère particulièrement avantageux notamment en freestyle et en freeride.

Il est conseillé aux snowboarders qui dévalent les pentes à des vitesses élevées de choisir un modèle à coque intégrale bien ajustée. Les débutants et les sportifs amateurs, quant à eux, ont tendance à opter pour un casque léger à demi-coque. Effectivement, celui-ci leur offre non seulement plus de flexibilité, mais aussi une meilleure visibilité globale.


Puis-je faire du vélo avec un casque de snowboard ?


Même s’il peut sembler plausible, à première vue, d’utiliser le même casque pour le ski/snowboard et le vélo, votre propre sécurité doit absolument justifier l’achat d’un deuxième casque homologué pour le sport concerné. Après tout, les casques de snowboard sont utilisés dans des conditions complètement différentes de celles des casques de vélo classiques. Ces derniers sont construits de telle sorte qu’ils peuvent résister à des chutes sur des surfaces plus dures comme l'asphalte, par exemple.

En outre, les casques de vélo sont conçus pour des températures complètement différentes. Vous transpirerez alors probablement plus vite avec un casque de ski ou de snowboard en raison de la ventilation insuffisante pour la pratique du vélo.


Quand dois-je remplacer mon casque de ski ?


La fréquence à laquelle un casque de snowboard ou de ski doit être remplacé par un nouveau modèle dépend, entre autres, de l’usage auquel il se destine et de la durée de son utilisation. Ainsi, plus vous portez le casque, plus sa durée de vie est courte.

En outre, vous devriez acheter un nouveau casque de ski après chaque chute (grave). Même si aucun dommage n’est visible à première vue, la fonction de protection du casque n’est plus totalement garantie après un impact.
Il s'agit d'un cadeau? Laissez le choix Offrir une carte cadeau