Fart & outillage

Fart et outillage

No result

Fartage du snowboard : outils et pièces détachées pour un réglage parfait de la planche

Lors de cascades dans le parc, ou en effectuant des virages coupés sur les pistes, les snowboardeurs passionnés aiment se frayer un chemin dans la neige ou montrer leur savoir-faire. Mais pour un plaisir durable et pour une sécurité optimale, un bon entretien du matériel - comme le fartage de snowboard - se révèle essentiel.


3 raisons d’entretenir régulièrement son snowboard

Neige, glace, pierres... Sur les pistes comme dans la poudreuse, les différentes surfaces, les conditions de neige et les conditions météorologiques impactent votre planche et le reste de votre équipement de snowboard. L’humidité excessive et les rayons UV en particulier accélèrent considérablement l’usure du snowboard, des chaussures et des fixations. De même pour les chocs soudains et les objets pointus.

Les odeurs, les couleurs délavées, la corrosion et la détérioration des matériaux sont également inesthétiques. Dans certaines circonstances, elles nuisent à la sécurité de la conduite. Par contre, si vous traitez votre équipement avec soin et que vous effectuez régulièrement un fartage de snowboard, vous profitez des avantages suivants :

  • vous vous assurez que votre planche conserve sa glisse, son agilité et sa vitesse ;
  • l’adhérence des carres s’améliore afin que vous gardiez une accroche efficace sur les surfaces de neige glacées et dures ;
  • vous réduisez l’usure de votre équipement et augmentez ainsi sa durée de vie.

Aucune chance pour la rouille, la moisissure, etc.

La plupart des amateurs de sports d’hiver le savent. Les skis et les snowboards doivent être affûtés et fartés de temps en temps. C’est pour cela que le ponçage et le fartage de snowboard s’avèrent si importants. Cependant, les soins matériels commencent déjà sur les pistes. Pour augmenter la longévité de votre équipement de snowboard, pensez à laisser votre planche et vos chaussures sécher complètement après utilisation, puis rangez le tout dans un sac de transport adapté.


Un bon séchage

L’humidité et la chaleur constituent un terrain idéal pour les moisissures et les champignons de toutes sortes. Pour cette raison, rappelez-vous de faire sécher vos chaussures de snowboard à température ambiante après chaque utilisation (par exemple, sur des barres chauffantes spéciales). Pour ce faire, remplissez les de papier journal. Un chauffe-bottes électriques qui chauffe la botte de l’intérieur permet un séchage particulièrement rapide. De plus, il se révèle idéal si la possibilité de sécher les bottes pendant une longue période sur place est impossible. Le snowboard lui-même doit également être débarrassé de la glace et de la neige après vos sorties. En addition, sa base et ses bords doivent être séchés avec un chiffon doux. Cela permet non seulement d’éviter la corrosion du matériau, mais aussi de s’assurer que les bords de l’acier restent tranchants plus longtemps.


Un transport sûr

Pour une protection optimale contre l’humidité, la saleté et les dommages, transportez toujours votre planche dans un sac de snowboard ou une housse de protection spéciale pour snowboards. Ce conseil s’applique lorsque vous voyagez en voiture ou en train. Aussi, pensez à fermer les boucles de fixation immédiatement après le transport pour éviter toute déformation de la coque extérieure.


Réparer, poncer, farter pour faire tenir sa planche

Les ustensiles suivants se montrent nécessaires pour un ponçage et fartage de snowboard :

  • papier de verre ;
  • meuleuse de bords ;
  • racloir ;
  • crayon graphite ;
  • fer à farter ;
  • fart pour snowboard (cire chaude) ;
  • chiffons doux ;
  • défarteur/nettoyant de base en cas de besoin ;
  • brosse en nylon ou en cuivre.

En plus de ces outils, le support de planche se montre indispensable. Fixez-y votre snowboard pour l’empêcher de glisser d’avant en arrière.


La finition parfaite : retouches et ponçage des bords

1. Le nettoyage : avant de commencer à poncer les bords et à appliquer la cire pour snowboard, nettoyez soigneusement la planche. En particulier, les bords.

2. La réparation de la base : l’étape suivante consiste à éliminer les rayures et les dommages de la base de votre planche. Éliminez les rayures superficielles avec un peu de papier de verre. Pensez à nettoyer préalablement les dégâts plus importants et les trous plus profonds à l’aide d’une brosse en cuivre. Ensuite, remplissez-les avec un crayon graphite. Laissez le produit de remplissage refroidir pendant environ 2 à 3 minutes. Après quoi, enlevez l’excédent de matériau avec un grattoir et rectifiez enfin la base avec une lime diamantée fine.

3. Le « réglage des bords », c’est-à-dire le ponçage des bords de la base et des côtés se réalise généralement en 3 étapes :

  • Étape 1 : D’abord, travaillez les aspérités et les rayures à la meule. Ce n’est qu’ensuite que vous donnerez aux bords une nouvelle finition fine avec une meuleuse et une lime.
  • Étape 2 : Pour poncer les bords latéraux, commencez par déterminer le meilleur angle de ponçage pour vous. L’angle et la netteté des carres de snowboard dépendent du type de planchiste que vous êtes. Par exemple, des bords tranchants et la meilleure adhérence possible constituent une nécessité absolue pour les freeriders et les riders ambitieux sur les pistes. Il en va de même pour les freestylers, que l’on retrouve principalement dans le halfpipe ou sur les plus gros kickers. En revanche, pour le jibbing et le rail riding, les carres acérées et abruptes sont plus gênantes et les nouveaux venus sur le snowboard ont souvent du mal à avoir une prise de carre particulièrement agressive. Gardez donc toujours à l’esprit le but recherché.

  • Domaine d’application
    Adhérence élevéeAdhérence réduite
    Angle idéal86-88°89-90°
    pentes (glacées, dures), terrain accidenté, halfpipe/kickerJibbing et rails dans le parc ; débutants

  • Étape 3 : Rectifiez les côtés de la base à un angle de 1 ° en standard sur les nouveaux snowboards ou réajustez-les légèrement si nécessaire (par exemple pour le jibbing et le rail riding). Un angle de 0,5 à 0,9 degrés est ici idéal.

Le fartage ou cirage

Les types de fartage de snowboard sont désormais nombreux. Leur utilisation change en fonction de la température extérieure et des conditions de neige. Les farts dits universels s’avèrent très populaires dans le secteur des loisirs. Elles ont été développées pour une large gamme de températures et différentes conditions climatiques.

Dans les sports d’hiver, on distingue également fart froid et fart chaud. Le fart froid se retrouve la plupart du temps sous forme liquide (à l’instar du spray). Elle se montre parfaite pour rafraîchir rapidement la couche de cire comme par exemple, lors d’un déplacement. La cire chaude, en revanche, se révèle beaucoup plus robuste et durable. De temps en temps, préparer votre planche avec le fart chaud approprié restera inévitable. Les instructions suivantes, étape par étape, vous y aident.

  • Tout d’abord, nettoyez la base avec un nettoyant spécial base. (Si vous venez d’affûter votre snowboard, il n’est d’ordinairement pas nécessaire de le nettoyer à nouveau). Ou alors, appliquez une couche de cire chaude et enlevez-la directement.
  • L’idéal reste d’utiliser un fer spécial pour le fartage de snowboard afin de cirer la planche. En effet, les fers à repasser domestiques ordinaires manquent de précision au niveau de la température. Tenez le fer à repasser à environ 10 cm au-dessus de la base, puis pressez la cire contre la surface chaude avant de l’étaler sur toute la planche avec le fer. Sinon, frottez le fart à froid et repassez-la pour la faire fondre. Attention, si de la fumée apparaît pendant le fartage, réduisez la température. Évitez également de maintenir le fer sur la même zone pendant trop longtemps.
  • Laissez la cire refroidir pendant au moins 30 minutes.
  • Lorsque la couche de fart a complètement durci, enlevez l’excédent avec un grattoir.
  • Le revêtement est maintenant brossé avec une brosse en nylon ou en cuivre. Ce processus expose la structure originale de la base afin que votre planche ne colle pas à la neige.

Outils d’entretien pour snowboard et plus encore : en exclusivité chez DECATHLON

Dans notre boutique en ligne, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin en termes d’outils, d’accessoires et de pièces de rechange pour un fartage de snowboard réussi. Avec nos articles, maintenez efficacement votre planche, vos fixations et autres éléments en bon état pendant la saison. Préparez votre équipement pour l’été dans la cave sèche ou le local de stockage. Outre les bons outils pour aiguiser et farter votre planche, retrouvez également auprès de DECATHLON des sacs de rangement pratiques pour votre snowboard ou votre forfait de ski.


☄☄☄

FAQ


À quelle fréquence réaliser un fartage de snowboard ?

En règle générale, passer une nouvelle couche de cire à votre planche au moins au début de la saison d’hiver s’avère être un minimum. Toutefois, en fonction des températures, des conditions de neige et de l’intensité d’utilisation, farter son snowboard plus d’une fois par an se révèle souvent inévitable.

La tâche ne s’enlève que lentement ou au prix d’un grand effort ? Devient-elle rugueuse ou prend-elle une couleur grisâtre ou pâle ? Dans ces situations, procédez urgemment à un nouveau « cirage ». En cas d’utilisation intensive, vous vous retrouverez dans l’obligation de préparer la planche avec de la cire chaude tous les 5 jours environ. Pour rafraîchir occasionnellement la couche de fart, songez à utiliser de la cire froide (sous forme de spray, par exemple) en déplacement.


Combien de fois faut-il aiguiser les carres d’un snowboard ?

Des carres de snowboard fraîchement aiguisées et affûtées assurent plus de vitesse et donc plus de plaisir sur les pistes ou dans la poudreuse. Mais pas que ! Elles augmentent également la sécurité de la conduite. Comme les carres des skis et des snowboards s’émoussent relativement vite, il s’avère important de les affûter de temps en temps. La fréquence à laquelle vous devez effectuer cela dépend de différents facteurs, tels que l’état de la pente et la durée de votre journée de ski. Par exemple, certains snowboarders utilisent une lime tous les deux jours, tandis que d’autres limitent l’affûtage des carres à une ou deux fois par saison.


Entretien du snowboard : quels sont les coûts ?

Vous souhaitez confier l’affûtage ou le fartage de snowboard à un professionnel ? Attendez-vous à payer entre 30 et 50 euros, selon qu’il s’agisse d’un « petit » ou d’un « grand » fartage. Le petit service comprend le montage de la fixation, le ponçage des carres ainsi que le ponçage, le fartage de snowboard et le polissage de la base. Quant au grand service, il comprend également la réparation des éraflures et des rayures, sans oublier l’élimination des résidus de fart.

Néanmoins, même si vous vous limitez aux services de base, l’entretien des planches reste plus cher que, par exemple, l’affûtage et le fartage des skis. Vous pouvez économiser ces coûts en vous occupant vous-même de votre planche. Avec le bon savoir-faire et les accessoires appropriés, beaucoup de snowboarders parviennent à entretenir eux-mêmes leur équipement.


Comment stocker mon matériel de snowboard pendant les mois d’été ?

Afin de démarrer la prochaine saison de snowboard directement et sans mauvaise surprise après la pause estivale obligatoire sous nos latitudes, il est important de stocker correctement son matériel pendant cette période. Avant de mettre votre équipement dans la cave ou le grenier, assurez-vous que votre planche, les fixations et les chaussures de snowboard soient complètement sèches. Rangez ensuite le tout dans des sacs adaptés. Vous souhaitez protéger efficacement votre planche et vos bottes des rayons UV et de l’humidité ? Pour cela, une pièce sombre et sèche à température constante reste idéale. Cela permettra aussi d’éviter une éventuelle usure passive.

Il s'agit d'un cadeau? Laissez le choix Offrir une carte cadeau