COMMENT CHOISIR SES CHAUSSURES DE TENNIS ADULTE ? 

Pratique plutôt occasionnelle, régulière ou intensive ? Vous avez un type de terrains spécifique à votre pratique ? Besoin de confort, d'amorti ou même les deux ? Comment bien choisir vos chaussures de tennis , voici toutes les réponses à vos questions !

Le choix des chaussures de tennis va se faire en fonction de plusieurs éléments : le niveau de pratique, les différents types de terrains mais également la technicité des produits. 

LE NIVEAU DE PRATIQUE

Artengo propose trois types de chaussures selon votre niveau de pratique

POUR UN USAGE INTENSIF

Conçues pour des déplacements de fortes intensités, privilégiez la gamme 900 pour un confort optimal couplé à une bonne résistance. 

POUR UN USAGE RÉGULIER

Pour des déplacements d'intensité moyenne, recherchez un meilleur amorti pour une protection de vos articulations. Retrouvez un amorti intéressant avec les gammes de chaussures tennis 800.  

POUR UN USAGE OCCASIONNEL

Si vous effectuez des déplacements peu intensifs, priviliégiez des chaussures confortables, comme celles de la gamme 700. 

LE CONFORT

Le confort est un atout indéniable pour les joueurs de tennis. Le confort va dépendre de la forme de la chaussure , que l'on appelle "tige". La semelle intérieure ainsi que l'amorti au talon tiennent également une place importante dans le confort d'une chaussure. Le confort est l'un des éléments les plus développées au Centre de Recherche et de Développement de Décathlon. 

L'AMORTI

L'amorti est essentiel pour tous joueurs de tennis, quelque soit votre niveau. Le tennis est un sport avec des appuis très marqués qui peuvent vite devenir douloureux pour vos articulations. Alors pensez bien évidemment à choisir une paire de chaussures dotés d'un bon amorti pour prévenir d'éventuelles blessures. 

KAREL

Chef de produit chaussures de tennis

Si vous voulez profiter pleinement de vos chaussures, pensez à acheter la bonne pointure, car une chaussure trop petite pourrait s'avérer très douloureuse lors d'un fort freinage par exemple. A l'inverse une chaussure trop grande ne vous donnera pas assez de maintien lors de vos déplacements latéraux.