COMMENT CHOISIR UN PRODUIT DE RÉCUPÉRATION ?

La récupération est une des clés de l’entraînement et de vos prochaines performances sportives. Il existe différentes techniques pour bien récupérer après l’effort. Pour optimiser chacune de ces techniques vous pouvez utiliser des accessoires de récupération sportive. Suivez le guide !

LE MASSAGE POUR DECONTRACTER LES MUSCLES

Le massage permet de détendre les muscles lorsqu’ils ont été fortement sollicités pendant un effort. Il permet de diminuer les contractures, les raideurs et la perception de fatigue. Il joue un rôle dans la réduction de l’apparition de douleurs retardées que sont les courbatures, mais pas uniquement ! Le massage joue également un rôle : - Au niveau des tendons, il va permettre d’augmenter leur souplesse et de diminuer les adhérences. - Au niveau de la circulation, il crée une vasodilatation sous cutanée, et favorise le retour veineux.   - Au niveau du système nerveux, il a un effet antalgique grâce au phénomène de gate control (mécanisme qui inhibe la transmission du message douloureux et diminue la perception de la douleur) et à la libération d’endorphine. -  Enfin, il joue également un rôle important au niveau psychique, en diminuant le stress, permettant à chacun de prendre soin de soi et de se détendre. Le massage agit comme cicatrisant des microlésions des fibres musculaires lésées et stimule la circulation sanguine, ce qui va permettre d’éliminer les toxines. Tout cela pour une meilleure récupération ! Un massage efficace doit durer au minimum 5 minutes par groupe de muscles et doit s’effectuer en partant de l’extrémité à la racine des membres. Pour bien se masser, il y a bien-sûr le massage manuel à l’aide d’huile ou de baume contenant des huiles essentielles et de l’arnica. Différentes techniques de massage peuvent être utilisées, les plus fréquentes sont : la pression statique (sur les points réflexes, trigger points, points de contractures), la pression glissée et le pétrissage profond. On peut aussi s’aider d’accessoires pour s’auto masser facilement, efficacement, en profondeur comme le rouleau, la balle ou le bâton de massage.

LE FROID POUR DIMINUER LA DOULEUR

L’application de froid diminue la sensation de douleur, l'oedème et agit sur l’inflammation naturelle provoquée par l’effort. Le froid va aider à la régénération des micro-blessures créées pendant une séance sportive. De plus, le froid favorise l’augmentation de la circulation sanguine. Différentes méthodes existent, par exemple, à la maison : les compresses de froid (placées au préalable au congélateur) ou des bains d’eau glacée. Chez des professionnels il existe la cryothérapie gazeuse : un appareil diffuse du froid grâce à la projection d’un gaz sec et les jambières de pressothérapie associées à une circulation d’eau froide (type Game ready).

LA COMPRESSION POUR REDUIRE LA FATIGUE MUSCULAIRE

La compression est une technique qui permet de compresser les muscles pour aider à la récupération après le sport en optimisant les périodes de repos. Les chaussettes de compression, effectuent une compression dégressive de la cheville au mollet et permettent un excellent maintien qui réduit les vibrations musculaires. Ces chaussettes de compression ne sont pas réservées uniquement à l’élite sportive mais aussi à tous ceux qui en ont besoin à l’entraînement, en voyage, le jour J ou pendant la rééducation.

L'ELECTROSTIMULATION POUR REDUIRE LA DOULEUR

L’électrostimulation favorise la récupération principalement en diminuant la douleur, elle a un effet antalgique. Tout comme le massage, elle entraîne le phénomène de gate control et de libération d’endorphine. Elle permet ainsi de diminuer les courbatures et de détendre les muscles de façon passive, sans rien faire ! Il suffit juste poser des électrodes reliées à un boitier qui génère des impulsions électriques selon un programme établi par des professionnels de la santé.