'Superwoman' Annelies: "courir me donne plus de confiance"

Annelies est ambassadrice pour Kalenji, la marque des coureurs et des joggeurs chez Decathlon. Elle nous offre son témoignage sur ses aventures sportives et raconte comment la course à pied lui a permis de gagner en confiance.

Superwoman Annelies: "confiance en soi grâce à la course à pied"

"J'ai 34 ans, je suis maman de deux enfants et j'ai rarement été aussi satisfaite de mon corps qu'aujourd'hui", c'est ainsi qu' Annelies entame la conversation. "Et ce n'est pas parce que je suis devenue un top-modèle, super mince et musclée. Loin de là. Mon corps n'est pas parfaitement proportionné. Certaines parties sont trop étroites, trop petites. D'autres sont trop larges. Mais je pense avoir accepté mon corps tel qu'il est. Et cela me donne un sentiment de libération. La course à pied y a certainement contribué.

Avant ma grossesse, je courais régulièrement. Je trouvais surtout très amusant de franchir les obstacles, comme dans les ‘séries Spartacus’. Entre mes deux grossesses, j'ai longtemps été blessée car j'ai voulu reprendre trop tôt et trop fort. Il en a résulté des blessures, des séances chez le kinésithérapeute et des mois sans pouvoir ni marcher ni courir. J'en ai tiré la leçon qu'il faut se donner, et donner à son corps, le temps nécessaire pour se reconstruire.

Il a fallu plus de six mois après la naissance de mon fils pour pouvoir à nouveau enfiler mes chaussures de course. Et, cette fois, avec un programme de remise en forme progressive. Genre, un âne ne trébuche pas deux fois sur la même pierre. Entretemps, le plus jeune de mes garçons a 2,5 ans et je cours toujours. Parfois, trois fois par semaine. Parfois, une fois. Et j'aime vraiment ça, mentalement et physiquement. Courir m'a redonné confiance."

Se fixer des objectifs

"Mon premier objectif fut de courir 5 km en une fois. Pas assez ambitieux? Peut-être. Mais je voulais un objectif réalisable qui augmente ma motivation par la suite. Les 5km ont fait place à 10 km et, plus tard, je parcourais sans problème mes 10 miles.

Quand je me fixe un objectif, j'ai la motivation pour l'atteindre. Mais j'essaie de me fixer des objectifs réalisables et réalistes. Mieux vaut se fixer un premier objectif de cinq kilomètres plutôt que de vouloir courir un marathon. Quand j'atteins mon objectif, je suis fière de moi et je suis à nouveau motivée pour aller plus loin.

Un objectif peut se traduire par une distance ou un temps limite. Mais, en fait, ma plus grande source de motivation sont mes enfants. J'ai deux petites bombes d'énergie qui courent partout. Courir, sauter, grimper… Si je veux pouvoir continuer à les suivre et ne pas me retrouver à plat ventre, j'ai intérêt à entretenir ma condition. Je veux être une maman saine et en forme. Une maman qui les incite à bouger."

Superwoman Annelies: "confiance en soi grâce à la course à pied"

mieux dans ma peau

"J'ai une fille de quatre ans et un garçon de deux ans. Le corps est capable d'affronter une grossesse, un accouchement et tout ce qui suit. Les kilos se sont accumulés et je n'arrivais pas à les perdre:  des rondeurs en de nouveaux endroits et des tailles de bonnet toujours plus grandes. Mais ce même corps a porté et nourri mes enfants pendant 18 mois, sans compter des mois d'allaitement. Je suis impressionnée par les capacités du corps.

Courir a permis d'améliorer mon estime de moi. Je ne cours pas pendant des heures, ni sur de longues distances. Mais j'ai très vite senti la différence. Physiquement, car je me sentais mieux dans mes vêtements, je me sentais plus mince et plus forte. Je vois et je sens la différence. Mais, mentalement aussi. Cela me procure plus de sérénité d'esprit, moins de stress, plus de patience, plus de capacité de relativisation.

J'ai acquis plus de confiance et je pense que cela se voit. Et lorsqu'on dégage cette confiance en soi, on reçoit des compliments, ce qui donne encore un coup de pouce."

La tenue a aussi son importance

"Une nouvelle tenue de sport peut être une récompense. Se faire un cadeau quand on a atteint un objectif. Mais, en fait, il ne faut même pas attendre. Mon conseil serait de s'offrir une belle tenue de jogging dès le début. Cela vous stimulera car cette tenue, vous l'avez achetée. Et l'on se sent toujours mieux dans une belle tenue pour faire du sport. Et non, cela ne doit pas être un pantalon noir qui amincit. Misez sur la couleur, sur un imprimé, ... sur ce que vous aimez!"

Superwoman Annelies: "confiance en soi grâce à la course à pied"

CONFIANCE EN SOI GRÂCE A LA COURSE A PIED

"Courir, c'est mon moment à moi. Une demi-heure ou une heure rien que pour moi. La musique dans les oreilles, et hop, c'est parti. C'est un moment de détente, un moment pour évacuer le stress. Même pendant les périodes où je dors peu, cela me redonne de l'énergie. Ces moments pendant lesquels je cours m'ont permis de perdre des kilos, d'être plus mince, de me redonner confiance et de me faire de petits cadeaux, comme de jolies tenues de jogging. J'espère pouvoir courir encore longtemps et souvent, car ces moments me rendent plus heureuse."

Superwoman Annelies: "confiance en soi grâce à la course à pied"

courir avec un coach Decathlon

Réalisez votre objectif grâce au programme gratuit Decathlon Coach. De vos premiers 5 km au premier marathon... profitez d'un calendrier d'entraînement bien pensé et d'un accompagnement pour chaque niveau!