Ski & Matériel

Matériel de Ski de Randonnée

Skip filters
Filtres 1
Filtrer par prix
4.4/5 Sur la base de 248 Évaluations recueillies en ligne et dans les magasins

DE QUELS ÉQUIPEMENTS AVEZ-VOUS BESOIN POUR LE SKI DE RANDONNÉE ?

Ski de randonnée, ski-alpinisme ou alpinisme à ski désignent la même chose. C’est un sport d’hiver qui combine le ski alpin classique et l’escalade de montagne. Au lieu de prendre confortablement l’ascenseur jusqu’au sommet, les randonneurs effectuent l’ascension à skis. Il faut savoir que l’équipement utilisé dans le cadre de cette activité diffère de celui utilisé lors d’un ski classique. En effet, le ski-alpinisme présente certaines exigences particulières. Par conséquent, des skis, des chaussures et d’autres accessoires parfaitement adaptés s’avèrent indispensables. Et ce, pour que la montée et la descente sur la montagne se déroulent au mieux.


COMMENT TROUVER LE BON ÉQUIPEMENT DE SKI DE RANDONNÉE ?

Afin de trouver l’équipement de ski-alpinisme qui répond le mieux à vos besoins, vous devez d’abord clairement définir vos propres exigences en matière de skis, de chaussures de ski et de fixations.


Les questions suivantes peuvent vous aider :
Orientation vers l’ascension ou la descente : êtes-vous un alpiniste classique ou bien un skieur alpin ambitieux qui préfère descendre la pente ou la piste à grande vitesse ?
Surface : quel type de neige préférez-vous ? L’équipement pour skier dans la poudreuse diffère de celui requis pour traverser les pentes de neige dure et glacée.
Pente : combien de mètres verticaux voulez-vous parcourir lors de votre ski de randonnée ?
Habileté : quelle est votre expérience (en ski alpin/tourisme) ?


Si vous souhaitez escalader la montagne, accordez une attention particulière au poids de votre équipement de ski-alpinisme. En revanche, s’il s’agit d’une descente, il faudra plutôt se concentrer sur des équipements souples qui offrent une grande stabilité. Notez que les débutants ont tout intérêt à choisir un équipement qui garantit confort et soutien ; et qui est léger.


SKIS, PEAUX ET CRAMPONS POUR LA MONTÉE ET LA DESCENTE

Contrairement à d’autres types de skis, les skis de randonnée ne sont pas conçus pour un seul usage. De fait, ils sont à la fois adaptés pour la montée et la descente. Pour faciliter l’ascension, un ski de randonnée est généralement souple et léger. Il faut le choisir plus court, soit avec un corps d’une taille de moins 5-15 cm que les skis classiques. Néanmoins, la longueur des skis peut dépendre d’autres facteurs. Les randonneurs à ski expérimentés utilisent par exemple des skis plus longs. Il en va de même pour les skieurs de piste qui préfèrent dévaler la pente à grande vitesse.


D’une manière générale :
• plus le ski est léger et court, plus l’ascension est facile ;
• plus il est lourd et long, plus vous assurez sa stabilité et sa souplesse à la descente.


En somme, l’orientation en montée ou en descente joue un rôle central lors de l’achat de skis de randonnée.

Outre les bons skis, les peaux d’escalade et les crampons constituent également une partie importante de l’équipement de ski de randonnée. Les peaux sont collées sur les skis et vous empêchent de glisser en arrière sur la pente. Sur les pistes très glissantes et verglacées, les peaux seules peuvent ne plus offrir une adhérence suffisante. Dans ce cas, il faut s’accrocher dans la neige avec les crampons.


CHAUSSURES DE SKI DE RANDONNÉE : FREERIDE, VITESSE OU POLYVALENT

Tout comme les skis, les chaussures de ski-alpinisme sont généralement divisées en plusieurs catégories. Voici les points qui différencient les bottes en fonction de l’utilisation prévue :
• poids ;
• rotation de la tige : quelle est la mobilité et la flexibilité des bottes pendant l’ascension ?
• performances en descente : quelle stabilité et quel confort les chaussures offrent-elles en descente ?


Chaussures de freetouring : l’équipement idéal des amateurs de tout-terrain

Les chaussures de freetouring constituent, comme leur nom l’indique, un mélange de chaussures de freeride et de chaussures de randonnée classique. Ce sont des chaussures de ski stables. Tous ceux qui aiment les descentes rapides et difficiles en dehors des pistes damées les apprécieront. Pour cause, ces chaussures assurent une transmission optimale de la puissance sur le terrain.


Tout comme les "vraies" chaussures de freeride, elles possèdent un flex (rigidité) relativement élevé. Elles vous offrent ainsi une adhérence parfaite dans la descente. Entre autres, elles restent beaucoup plus légères que les chaussures de ski alpin typiques, ce qui se remarque à l’ascension. Néanmoins, les chaussures de freetouring pèsent plus que les autres chaussures de ski de randonnée, ce qui rend l’ascension un peu plus difficile ou exige une bonne condition physique.


Chaussures de ski de randonnée speed : des poids plume pour les ambitieux qui visent les sommets

À la recherche de chaussures adaptées aux randonnées sportives avec des montées longues et raides ? Dans ce cas, vous avez besoin de chaussures de ski de randonnée rapide. Alors que les chaussures de ski freetouring sont plutôt conçues pour le ski de descente, les chaussures de ski speed, extra légères, se distinguent avant tout par un grand confort en montée.


Chaussures de ski de randonnée polyvalentes : des boots flexibles aux performances intéressantes

En tant qu’amateur de sport d’hiver, vous appréciez les longues randonnées à ski qui s’étendent hors des sentiers battus et qui présentent des descentes plutôt modérées ? Vous devez porter des chaussures de ski de randonnée polyvalentes. Celles-ci se situent, pour ainsi dire, à mi-chemin entre les chaussures d’ascension confortables et les chaussures de descente robustes. Elles sont légères et présentent une rotation élevée de la tige. Les performances de ces chaussures lors d’une descente restent ainsi intéressantes.


FIXATIONS DE RANDONNÉE : VOTRE LIEN AVEC LE SKI

Vous avez un penchant pour les descentes rapides ? Ou bien vous êtes plutôt du genre "ascension" ? Quoi qu’il en soit, assurez-vous toujours que vos skis, vos chaussures de ski et vos fixations restent parfaitement adaptés à votre activité.


Ainsi, un ski de randonnée léger, orienté vers l’ascension, doit idéalement être associé à une chaussure et une fixation également conçues pour l’ascension. Pour une escalade réussie, il faudra alors poser une fixation de randonnée à l’avant, tandis que le talon se soulève du sol à l’arrière. Ensuite, lors de la descente suivante, la fixation sera déplacée à l’arrière.


Il faut distinguer les fixations selon les systèmes de reliure suivants :
• liaison du cadre ;
• fixation des broches ;
• facilité d’utilisation ;
• poids ;
• grande stabilité ;
• pour les ascensions longues et exigeantes ;
• pour les débutants, les ascensions courtes et les freeriders.


Outre le type de fixation, la valeur de déclenchement ou valeur Z s’avère également très importante lors de l’achat d’une fixation de randonnée. Elle indique la facilité avec laquelle la fixation se détache en cas de chute ou de chocs soudains. Les skieurs prudents et lents, avec un faible poids corporel, devraient opter pour une fixation avec une valeur Z faible. En revanche, si vous êtes un skieur de randonnée rapide et lourd, la valeur de déclenchement doit être un peu plus élevée.


BÂTONS DE SKI DE RANDONNÉE

Les bâtons de ski, tels qu’ils sont utilisés pour le ski alpin, ne sont requis que lors de certaines conditions au cours de la randonnée. Des bâtons de randonnée spéciaux facilitent la montée et assurent un maximum de plaisir lors de la descente. Pour trouver les bons accessoires, voici les critères à considérer.


Les plaques

Pour skier en poudreuse, les bâtons de ski de randonnée doivent avoir les plaques les plus larges possible. Ceci pour éviter qu’ils ne s’enfoncent trop profondément. Ainsi, les bâtons avec des plaques plus petites conviendront aux surfaces dures.


Conseil : la pointe des bâtons doit dépasser d’environ 89 cm au-dessus de l’assiette. La couronne ronde, c’est-à-dire la partie du bâton de ski en contact direct avec le sol, doit être fabriquée dans un matériau particulièrement dur et ferme pour offrir une adhérence suffisante, même sur un sol glacé.


Poignée et sangle

Les poignées des bâtons de ski de randonnée sont généralement en liège, en caoutchouc ou en mousse EVA. Le choix du matériau le plus approprié reste avant tout une question de goût. Cependant, vous devez vous assurer de garder une prise en main confortable des bâtons. Tournez-vous alors idéalement vers les poignées au design ergonomique.


Réglabilité

Les bâtons de ski à longueur fixe sont généralement plus légers et plus stables que les modèles réglables. Néanmoins, ils s'adaptent rarement à l’itinéraire (montée ou descente), à la surface et aux conditions de neige. Les bâtons pliables ou télescopiques constituent une bonne alternative.


Les bâtons pliables se composent de 3 parties, généralement maintenues ensemble par un connecteur. En raison de leur faible poids et de leur petite taille, ils se rangent facilement, mais sont toutefois plus susceptibles de se briser et d’être endommagés.


C’est pourquoi de nombreux randonneurs préfèrent les bâtons de ski dits télescopiques, qui sont ajustés à l’aide d’un mécanisme de serrage ou de vis, puis fixés en place. Les bâtons télescopiques disposent également d’une plus grande plage de réglage que les bâtons de ski de randonnée pliants.


LES BONS ACCESSOIRES POUR LE SKI DE RANDONNÉE

Les skieurs de randonnée restent généralement plus longtemps sur les pistes que les skieurs classiques et les freeriders. Un bon sac à dos de randonnée s’avère donc indispensable pour transporter des accessoires, des provisions ainsi que l’équipement de protection contre les avalanches. En fonction de la durée de l’excursion, différentes tailles de sacs à dos entrent en ligne de compte.
• Les petits sacs à dos d’une capacité de 20-25 litres conviennent aux excursions d’une journée.
• Les sacs à dos plus grands (environ 40 litres) sont destinés pour les circuits de plusieurs jours en raison de leur poids plus élevé.
• Les sacs à dos dits ABS accroissent la sécurité en cas d’avalanche. Ils sont aussi considérablement plus lourds que les sacs à dos de randonnée normaux.


Pour pouvoir transporter confortablement votre équipement de ski-alpinisme, DECATHLON présente également une large gamme de sacs de transport pour skis et chaussures de ski.


☄☄☄

FAQ


Combien coûte un équipement de ski de randonnée ?

Vous devez d’abord vous assurer que l’équipement que vous achèterez convient à vos besoins. Ensuite, sachez qu’un bon équipement de ski de randonnée ne coûte pas nécessairement cher. DECATHLON vous propose justement un large choix de skis, de chaussures de ski et de bâtons à des prix abordables, ainsi que les accessoires adéquats pour le ski de randonnée.


Sac à dos de ski de randonnée : quel est le volume idéal ?

Un grand sac à dos de randonnée offre plus d’espace de rangement qu’un modèle de plus petite capacité. Toutefois, un grand sac à dos est également plus lourd. Comme le poids joue un rôle non négligeable en randonnée, il faudrait éviter de prendre un sac plus grand que nécessaire. Pour les voyages d’une journée, une capacité de 20-25 litres suffit. Si vous voyagez pendant plusieurs jours, tournez-vous vers un modèle de 40 litres.


Équipement de ski de randonnée pour les enfants : à quoi dois-je faire attention ?

Les enfants aussi ont le droit de participer à des randonnées à ski en famille. Ceci, à condition qu’ils maîtrisent les techniques de base du ski et qu’ils soient suffisamment en forme pour affronter sans problème le périple. D’ailleurs, il existe aujourd’hui des skis de randonnée, des fixations et des chaussures spéciales pour les petits.


Les enfants peuvent généralement vous accompagner à partir de 8 ans. Cependant, les petits qui disposent déjà d’un peu d’expérience peuvent skier lors de la descente et porter des raquettes pour enfants bien adaptées à la montée. Les chaussures de ski spécialement conçues pour le ski hors-piste (freeride) se démarquent par leur confort ; et conviennent alors très bien aux enfants.


Lorsque vous choisissez des bâtons de ski, veillez à ce qu’ils soient aussi légers que possible et pas trop longs. En outre, les enfants doivent également porter des vêtements fonctionnels, respirants et déperlants. Enfin, ils doivent s’équiper d’un détecteur de victimes d’avalanche pour leur propre sécurité.


Quelle est la durée de vie d’une peau de ski de randonnée ?

La durée de vie des peaux de ski ne dépend pas seulement de la qualité des peaux, mais surtout d’un entretien et d’un stockage appropriés. Lorsque vous ne les utilisez pas — pendant les mois d’été, par exemple —, vous devez les ranger dans un endroit sec, à température ambiante. Pensez à bien suivre les instructions du fabricant.


Comment prendre soin d’une peau de ski ?

Pour nettoyer les peaux, il suffit généralement d’essuyer la surface avec un chiffon humide. Les produits de nettoyage spéciaux doivent être réservés aux salissures très importantes. Des sprays ou des éponges d’application servent à rafraîchir l’imprégnation des peaux. Assurez-vous absolument que ces dernières soient propres et sèches avant d’appliquer les produits. Si les bords de la fourrure sont effilochés, pensez à enlever les franges avec des ciseaux à ongles ; et scellez le tout avec un briquet. Enfin, le côté adhésif des peaux nécessite également un entretien régulier. Une petite pince ou un couteau bien aiguisé viendront à bout des grosses saletés (aiguilles de pin, cailloux, feuilles). Les saletés fines sont plus délicates. Dans ces cas, un professionnel devra renouveler la couche adhésive. Pour éviter une salissure excessive des peaux de ski, vous devez veiller à ce que la face adhésive n’entre pas en contact avec le sol.

Il s'agit d'un cadeau? Laissez le choix Offrir une carte cadeau