Skimboarding

Skimboarding

a11y.skip-filters
Filtres
Filtrer par prix
4/5 Sur la base de 46 Évaluations recueillies en ligne et dans les magasins

ORIGINE DU SKIMBOARDING


Apparu dans les années 1920 aux Etats-Unis, le skimboarding (ou Skim) est un sport de glisse extrême, au même titre que le surf, le kitesurf ou le skate. Il a été découvert par hasard lorsqu’un garde-côte américain a lancé sa planche de surf cassée au bord de la plage et a commencé à glisser dessus. Une nouvelle discipline sportive était née !


100 ans plus tard, ce sport s’est très largement développé sur le continent Américain et commence timidement à arriver en Europe, mais il reste encore peu connu du grand public. Le skimboard se pratique généralement en bord de plage, mais peut en réalité se pratiquer sur n’importe quel plan d’eau.


LE PRINCIPE DU SKIMBOARDING


Le principe du skimboarding est assez simple. Il s’agit de courir avec sa planche (skimboard) en mains, de la déposer sur une fine pellicule d’eau et de monter dessus pour glisser le plus loin possible. Les plus expérimentés ou intrépides peuvent également s’essayer aux figures (flat) ou prendre des vagues (skimboard de vague).


Accessible à tous, le skimboarding est néanmoins un sport physique qui fait appel à diverses aptitudes et capacités physiques. En effet, la pratique du skimboarding demande des efforts physiques intenses, car le fait de sprinter dans le sable plus ou moins mou demande de la puissance et de la vivacité.


La coordination et l’équilibre sont également des aptitudes qui seront mises à rude épreuve. Ainsi, la coordination vous permettra de synchroniser votre course et votre montée sur la planche, tandis que l’équilibre vous permettra d’y rester. Vous remarquerez vite qu’un skimboard est plus court qu’une planche de surf et qu’il est dépourvu de dérive, ce qui implique une diminution de la flottabilité et de la manoeuvrabilité.


FLAT ET DE VAGUE : LES 2 DISCIPLINES DU SKIMBOARDING


Le skimboarding se divise en 2 disciplines : le Flat, qui se pratique en bord de plage, dans les flaques ou au bord d’un lac, et qui consiste à réaliser des figures ou à glisser (slider) le plus loin possible. Par ailleurs, le skimboard de plage qui consiste à aller surfer la vague depuis la plage.


Les planches de skimboarding sont également différentes en termes de composition, de shape, de poids et de taille. Orientez-vous vers un skimboard en bois et/ou en mousse pour le flat, tandis que pour le skimboarding de vague, optez pour une planche en fibre ou en résine époxy.


Le Flat

Le Flat est certainement la discipline la plus connue en skimboarding. Il consiste à glisser sur une fine pellicule d’eau en bord de plage. Pour ce faire, privilégiez les grandes plages avec le moins de pente possible afin d’avoir une surface plane et une pellicule d’eau la plus fine possible. Le but est de courir et de glisser le plus loin possible avec une planche en bois très plate. En plus de la glissade, le Flat permet aussi de réaliser des 360 (tour sur soi-même) et de nombreuses figures (appelées Tricks).


Le skimboard de vague

Cette discipline est plus technique. En effet, contrairement au Flat, le skimboard de vague se pratique sur les plages où les vagues se cassent au bord de la plage et présentant une belle inclinaison permettant aux skimboarders d’atteindre une vitesse de course plus rapide. Outre la course, la glisse sera également plus rapide, car lorsque l’eau se retire dans la pente, elle vous entraîne avec elle. Exactement de la même façon qu’un tapis roulant d’aéroport vous propulse vers l’avant.


Par conséquent, pratiquer le skimboarding de vague consiste à courir, à pose sa planche sur la petite pellicule d’eau quand la vague se retire, à glisser sur l’eau et à faire demi-tour pour revenir avec la vague avant ou pendant qu’elle éclate.


Il s'agit d'un cadeau? Laissez le choix Offrir une carte cadeau