BIEN CHOISIR SES CHAUSSURES POUR RANDONNER EN HIVER

En automne et en hiver, pour affronter la pluie, la boue et parfois même la neige ou la glace, il faut être bien équipé ! Suivez nos conseils sur les points essentiels pour être à l'aise sur tous les terrains et par tous les temps !

Bien choisir ses chaussures pour randonner en hiver

VÉRIFIEZ L'IMPERMÉABILITÉ DE VOS CHAUSSURES

Que votre chaussure soit chaude ou non, elle ne vous sera d'aucune utilité si vous ne vous assurez pas qu'elle est imperméable. Chez Quechua le test d'imperméabilité se fait en mouvement : la chaussure immergée subit des flexions et 3 niveaux d'imperméabilité sont alors identifiables : 2000 flexions (environ 2 heures de marche), 4000 flexions (environ 4 heures de marche) et 8000 flexions (environ 8 heures de marche). Vous retrouverez cette information dans les caractéristiques techniques de la fiche produit, vous aurez ainsi une bonne idée de ce que votre chaussure peut supporter!

test-impermeabilite-chaussure-flexions-randonnee

Vous avez trouvé de bonnes chaussures de marche mais elles ne sont pas étanches? Dans ce cas, des guêtres vous seront bien utiles. Celles-ci se portent au-dessus des chaussures de randonnée afin de les protéger de l'humidité venant du dessus (pluie).

Si l'imperméabilité de vos chaussures s'est estompée au fil du temps, n'hésitez pas à la raviver à l'aide d'un spray ré-imperméabilisant.

ADAPTEZ LA CHALEUR À VOTRE EFFORT

Attention! Vos besoins en chaleur sont différents si vous êtes en mouvement ou à l'arrêt. Choisissez donc vos chaussures et vos chaussettes en fonction de l'intensité de votre activité.

Une chaussure trop chaude, c'est l'assurance de transpirer et d'avoir les pieds mouillés. Ne portez pas de chaussures trop chaudes pour un itinéraire à fort dénivelé. Une fois à l'arrêt, vous aurez froid. Par ailleurs, avoir les pieds humides augmente le risque d'ampoules !

Une paire de chaussettes en laine vous permettra de gagner en confort et en chaleur. Des chaussettes chaudes et respirantes sont idéales lors d'efforts intenses. Elles évacuent la transpiration et évitent d'avoir les pieds mouillés. (Et si vous emportez une paire en plus dans votre sac, vous serez assuré d'avoir les pieds au sec toute la journée !)

Bien choisir ses chaussures pour randonner en hiver

ASSUREZ-VOUS DE L'ACCROCHE DE VOTRE SEMELLE

La semelle est importante pour isoler vos pieds du sol, mais pas seulement !

Une semelle trop lisse sur un chemin verglacé ou sur de la neige dure et la chute est presque assurée. C'est pourquoi la taille des crampons et la composition de la semelle sont des critères importants pour le choix de vos chaussures hiver.~Des crampons prononcés (environ 5 mm) donneront à la semelle une meilleure accroche. Un composant souple sera plus adhérent qu'un composant rigide ! Les chaussures Quechua, développées spécialement pour les terrains enneigés, sont équipées de la technologie de semelles SnowContact. Leur composant et leurs dessins sont optimisés pour assurer une adhérence et une accroche maximale.

Si vos semelles sont trop lisses, vous pouvez les équiper de crampons qui se positionnent sur la chaussure, un peu comme des chaînes à neige sur des pneus !

Une paire de bâtons vous permettra également de mieux vous équilibrer.

Bien choisir ses chaussures pour randonner en hiver

Pour bien s'équiper:

Vous voilà bien équipé pour profiter de la tranquillité des sentiers en fin d'année !