Podcast - Sport et motivation: Blue Monday, le jour le plus triste de l'année ?

Ce lundi 17 janvier, c'est le Blue Monday, jour le plus triste de l'année. Vraiment ? Autant vous le dire tout de suite, non ! Le Blue Monday est un concept marketing qui a été inventé en 2005, comme vous le découvrirez peut-être dans ce nouvel épisode de « Ça parle sport ».

Podcast - Sport et motivation: Blue Monday, le jour le plus triste de l'année ?

Si le Blue Monday n'a aucun fondement scientifique, il n'empêche que le mois de janvier n'est pas toujours le plus joyeux de l'année. Comment le traverser au mieux ? On fait le point avec Ellen Schouppe, psychologue du sport.

Un coup marketing qui peut faire réfléchir

Cherchez l'énergie et le plaisir

« Si le Blue Monday dure juste un jour, c'est la preuve que le marketing marche, sourit la psychologue du sport Ellen Schouppe, qui est à nouveau notre invitée dans cet épisode de "Ça parle sport". Par contre si vous avez le blues chaque lundi ou de manière plus structurelle pendant l'année, je vous conseille d'identifier ce qui vous amène à vous sentir comme ça et à changer certaines habitudes. Je vous conseille aussi de fréquenter plus souvent des environnements qui vous donnent de l'énergie et du plaisir plutôt que ceux qui vous en coûtent. »

Podcast - Sport et motivation: Blue Monday, le jour le plus triste de l'année ?

le sport pour contrer le blues

Ça, c'est prouvé !

Froid, manque de soleil, éventuelle nostalgie des fêtes : le mois de janvier n'est sans doute pas le plus joyeux de l'année. Mais comment garder un moral au beau fixe ? « Le sport est un moyen et ça, par contre, c'est prouvé scientifiquement, explique Ellen. Le sport libère des hormones qui nous procurent un sentiment de bien-être. Donc oui, faites du sport à votre niveau. Faire du sport le matin procure un sentiment positif qui perdure tout au long de la journée et permet aussi d'être plus concentré et efficace. »

Podcast - Sport et motivation: Blue Monday, le jour le plus triste de l'année ?

COMMENT RÉAGIR SI ON NE TIENT PAS SES BONNES RÉSOLUTIONS ?

La barre plus haut ou plus bas ?

« Comme on l'a vu dans l'épisode précédent, il faut se fixer des objectifs positifs, mesurables et acceptables. Si on n'arrive pas à les tenir, c'est peut-être parce que les objectifs n'ont pas été bien définis. Il faut donc les revoir à la hausse ou à la baisse pour les rendre plus acceptables, explique Ellen Schouppe. Des objectifs qui ne sont pas assez élevés peuvent être ennuyeux, que ce soit dans la vie de tous les jours, au boulot ou en sport. Des objectifs revus à la hausse, qui nous obligent à sortir de notre zone de confort nous procureront beaucoup plus de satisfaction et donc de motivation. »

Podcast - Sport et motivation: Blue Monday, le jour le plus triste de l'année ?

Dans notre podcast, dévouvrez également d'autres moyens pour booster vos réserves d'énergie !

Podcast - Sport et motivation: Blue Monday, le jour le plus triste de l'année ?

ellen schouppe

psychologue du sport

Ellen Schouppe est psychologue du sport. Elle a partagé son expertise avec plusieurs équipes nationales belges féminines bien connues comme les Belgian Cheetahs (athlétisme, relais 4x400 m), les Red Panthers (hockey) et les Belgian Cats (basket), mais aussi avec le Sporting d’Anderlecht. Elle a également écrit « De Ultieme Overwinning » (éditions Lannoo), un livre inspirant pour réaliser des performances de haut niveau tant dans le monde du sport que dans le monde du travail.