PRENDRE LA VAGUE HIVERNALE

.

vague_hivernale_surf

Nous n’allons pas nous mentir. Il est bien entendu beaucoup plus agréable de surfer l’été à de délicieuses températures plutôt que dans le froid glacial avec un vent mordant. Pourtant, le surf en hiver a aussi ses charmes et offre même des avantages indéniables : les spots de surf sont beaucoup plus calmes et les vagues sont souvent bien meilleures. En hiver, le vent garantit souvent des vagues plus régulières et plus belles à tous les niveaux. 

COMMENT PUIS-JE RESTER BIEN AU CHAUD ?

Non, il ne fait pas trop froid pour surfer en hiver. Tout est une question d’équipement. Pour une journée de surf dans le sud de la France en été, une combinaison légère ou un short de bain sont souvent suffisants. En hiver, au large des côtes belges ou néerlandaises, vous avez non seulement besoin d’une combinaison épaisse, mais aussi de gants, de bottes de surf et d’une cagoule.

Vous choisirez l’épaisseur du néoprène de votre combinaison en fonction de la température. L’épaisseur du néoprène est indiquée par deux ou trois chiffres, le premier chiffre se réfère à l’épaisseur autour du corps et des jambes, le deuxième chiffre à l’épaisseur au niveau des bras. Plus le néoprène est épais, plus vous restez au chaud. Pour des températures inférieures à 12°C, il est préférable d’opter pour une combinaison de 5/4 mm. Cela signifie cinq millimètres de néoprène pour le torse et les jambes et quatre millimètres pour les bras.

Une combinaison avec un zip poitrine (fermeture sur la poitrine ou à l’avant laisse pénétrer moins d’eau qu’une combinaison avec fermeture dans le dos. De plus, une combinaison avec un zip poitrine est plus confortable et plus solide, mais présente le désavantage d’être plus difficile à enfiler.

Au début de l’hiver, vérifiez votre combinaison pour vous assurer qu’elle ne présente aucune fissure ni trou. En effet, il convient d’éviter au maximum les infiltrations d’eau.

Certaines combinaisons sont équipées d’une cagoule. Il est nécessaire de protéger suffisamment vos oreilles et votre tête si le vent souffle fort. Si votre combinaison n’est pas munie d’une cagoule, achetez-en une séparément que vous pourrez porter sous votre combinaison.

Et enfin, vous n’êtes pas prêt·e à affronter l’hiver sans bottes ni gants de surf. Préférez une épaisseur de quatre ou cinq millimètres de néoprène.

Après votre séance de surf, il est tout aussi agréable de retrouver  un peu de chaleur. Enlevez rapidement votre combinaison et glissez-vous  dans des vêtements chauds et secs. C’est encore plus confortable si vous  avez un poncho de surf chaud sous la main. Une tasse de café, de thé ou  de lait chocolaté ponctuera une session de surf en hiver. Ou pourquoi pas  un thermos d’eau chaude pour vous réchauffer les mains et les pieds ? 

surf_combinaison_hiver_olaian

DE QUEL ÉQUIPEMENT AI-JE BESOIN ?

Chaque saison nécessite une wax différente. En hiver, vous utiliserez de la wax pour eau froide qui est plus douce parce que l’eau froide durcit la cire. Un leash supplémentaire à disposition sur la plage ou dans la voiture n’est pas non plus un luxe superflu. En hiver, les vagues sont souvent un peu plus puissantes et personne ne souhaite rentrer chez soi bredouille alors que les vagues sont fantastiques parce que votre leash vous a lâché. Si vous êtes un surfeur expérimenté, il peut être utile d’acheter une planche de surf adaptée pour l’hiver.

Prendre la vague hivernale

ET APRÈS LA SÉANCE DE SURF ?

Vous profiterez de votre matériel pendant de longues années si vous en prenez soin. En soi, il n’y a pas beaucoup de différence entre l’entretien en été et durant l’hiver. Immédiatement après avoir surfé, vous rincez votre planche pour en éliminer tout le sable. Soyez également attentif à votre leash. Rincez-le et assurez-vous de l’absence de sable dans la fermeture velcro. Si vous ne pouvez pas le faire sur place, rincez tout à l’eau claire à votre retour à la maison. Conservez votre planche dans une housse de surf. La housse de surf est également pratique pour vous tenir debout lorsque vous devez ôter votre combinaison sur le parking.

De retour à la maison, vous devrez rincer votre combinaison et la laisser sécher. Même s’il fait froid, vous transpirez et secrétez d’autres liquides corporels lorsque vous surfez. Il est donc important de bien rincer soigneusement votre combinaison de surf - à l’intérieur comme à l’extérieur - à l’eau claire après chaque séance. Laissez-la ensuite bien sécher. Et n’utilisez pas un cintre pour sortir les bras et faire pendre votre combinaison. Vous risquez de la déformer. Pliez-la en deux et faites-la sécher sur une étagère. Optez de préférence pour une pièce ventilée où règne une température constante de 20°C. N’oubliez pas de placer un récipient sous votre étagère pour récupérer l’eau ou placez simplement votre étagère de surf dans votre baignoire. Vous pouvez presser régulièrement vos jambes et vos manches pendant le processus de séchage pour accélérer quelque peu le séchage. Faites de même pour nettoyer et sécher vos gants, votre cagoule et vos bottes de surf.~ 

LES MEILLEURS SPOTS DE SURF EN HIVER

Bien sûr, vous pouvez courir dans le sud pour faire du surf en hiver. Mais si vous voulez connaître le vrai frisson du surf d’hiver, restez simplement en Belgique ou aux Pays-Bas. La température de la mer du Nord est en effet très agréable toute l’année. Elle est plus froide au cœur de l’hiver, mais jamais trop froide pour surfer. De plus en plus d’écoles et de clubs de surf sont ouverts en hiver.

La côte néerlandaise offre les meilleurs atouts pour les surfeurs d’hiver. Été comme hiver, les spots néerlandais les plus réputés sont Scheveningen et Wijk aan Zee. Les deux spots sont situés à côté d’un port, ce qui signifie que les bancs de sable s’y forment différemment, de sorte que les vagues se brisent mieux. En cas de vent fort du sud ou du sud-ouest, vous serez alors mieux protégé dans le port d’IJmuiden. Même en hiver, Scheveningen peut être très fréquenté, mais il y a assez de vagues pour tout le monde. Zandvoort est un autre spot hivernal de choix aux Pays-Bas. Peu importe comment le vent souffle, il y a toujours des vagues à Zandvoort, mais il faut toutefois faire face à un courant souvent fort. Texel, plus au nord, est fortement recommandé, surtout en cas de vent du nord-nord-ouest. Surfer sur une île donne toujours plus de piment. Domburg est le spot de surf incontournable dans le sud des Pays-Bas. L’eau y est souvent un peu plus chaude et des bancs de sable bien formés qui produisent d’excellentes vagues se trouvent entre les poteaux en bois. Un avantage supplémentaire de Domburg est qu’il n’est jamais trop fréquenté.

Sur la côte belge, vous pouvez visiter les spots de surf classiques. Bredene est le spot belge qui possède des vagues un peu plus nombreuses et un peu plus hautes que le reste de la côte belge. La jetée Est près du Fort Napoléon à Ostende convient mieux aux surfeurs expérimentés. À Knokke-Heist, vous avez le choix entre deux spots, mais vous n’y rencontrerez presque jamais de grosses vagues.

De l’autre côté de la frontière française, vous profiterez d’un vent souvent très favorable à Bray-Dunes, qui garantit de grandes vagues. Entre le Cap Gris-Nez et le Cap Blanc-Nez, vous trouverez de nombreux spots de qualité où les surfeurs de tous niveaux trouveront les vagues qui leur conviennent. Nous recommandons les rochers de Wimereux aux surfeurs plus expérimentés

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER